• ODS 2020

Bienvenue !

Depuis 2007, ODS réunit des pilotes de tout poil autour du simracing. Venez partager cette passion avec nous.

Tous nos championnats sont gratuits explorez les différentes saisons ci-contre et inscrivez vous !

Pour débuter chez nous

 
 
 

5eme manche lundi prochain au japon, sortez vos parapluies !

Le Grand Prix du Japon se déroulera lundi non pas à Fuji mais à Suzuka pour 30 tours, la pluie pourrait y faire son apparition.

Grand Prix du Japon 1976, le sacre de James Hunt !

4eme Grand Prix pour Niki Lauda depuis son accident grave en Allemagne en août, il devance de 3 points James Hunt au classement général. Le Grand Prix du Japon s'annonce donc décisif pour le titre.

Cette dernière manche tard dans l'année est à Fuji pour la première fois, une pluie dilluvienne retarde le départ qui sera finalement donné (le grand prix est mondialement télévisé !) sur une piste complètement détrempée. Niki Lauda abandonnera après 2 tours étant donné les conditions, mais le Grand Prix continue, James Hunt doit simplement marquer 4 points pour devenir champion et donc doit finir au moins 3eme.

Plusieurs rebondissements en course dont une crevaison metteront en doute James Hunt, si bien qu'il croyait avoir perdu le titre après l'arrivée !. Pendant que Niki Lauda repart tranquillement du Japon en avion vers l'italie, James Hunt fête son titre à la bière.

A voir la vidéo d'un résumé du Grand Prix de 1976, remarquez les gerbes d'eau au départ !

Sources:

http://www.statsf1.com/fr/1976/japon.aspx

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Prix_automobile_du_Japon_1976

Après le long et sinueux enfer vert, direction le Canada au circuit Mosport, les 7 finisseurs de l'enfer vert vont pouvoir retrouver un beau peloton de pilote frais prêts à en découdre.

Cette fois-ci pas de retour historique, mais juste quelques consignes au pilotes:

- Comme d'habitude, vous pouvez tout perdre sur un départ trop téméraire ! vous avez 1h de course en tout pour se faire (50 tours pour le Mosport), sinon soyez juste plus rapide durant les qualifs !

- En ce sens, un avertissement est donné à Greg Hunt pour son départ risqué et sa non maitrise de sa F1 au départ du Grand Prix d'Allemagne.

- Erratum sur le briefing générale: il n'y a pas de ravitaillement interdit. Ceci était du à une mauvaise appréciation de notre part. Sachez qu'en 1976, les F1 pouvaient ravitailler, seulement un tel ravitaillement n'avait pas d'intérêt.

- Si vous avez un soucis pour vous connecter au serveur Teamspeak, vérifiez bien que l'adresse renseignée soit ts.old-drivers-spirit.fr:9999 !

Some english words for the next open event at ODS, celebrating the incoming Crystal Palace 68 conversion track by Fab. Everything is ready for this track for some rainy races, so it will be the next 14th november. Like in 1969 at Crystal Palace, 3 races of 15 laps will take place. Each race will be preceded with 2 laps qualifications, so the grid will change for at race !

Briefing

Register

Pour la 3eme manches, les pilotes affronteront l'enfer vert pour 9 tours de course. Quelques consignes aux pilotes:

  • Les qualifications ont lieu la semaine précedant la course. Les temps sont relevés du 1 octobre au 14 octobre à minuit (Temps qualification).
  • Le départ arrêté de la course n'inclura pas de tour de formation
  • A la sortie des stands, gardez votre vitesse ralentie jusqu'au bout, la fin des stands étant plus loin que les feux (voir sur cette image, le carré vert représente le déclencheur de sortie)
  • Des opérations techniques en cours peuvent impacter le serveur Teamspeak3 ODS, merci de surveiller les informations qui vous seront communiqués sur le forum les jours prochains.

Grand Prix d'Allemagne 1976, l'enfer vert !

Le 3eme rendez-vous pour ces Grand Prix Series F1 76 est un passage obligé vis à vis l'histoire de la F1 cette année là: 1976 est la dernière année où la F1 passe par l'enfer vert, cette édition sera marqué par l'accident de Nikki Lauda sauvé des flammes par Arturo Merzario, Brett Lunger, Guy Edwards et Harald Ertl. Brûlé au visage et surtout des difficultés respiratoires dues au vapeurs d'essence, il frôle la mort. Et pourtant il sera là au Grand Prix d'Italie 6 semaines plus tard, il y terminera 4ème. Les causes de l'accident de Lauda ne sont pas connues, mais de gros soupçons subsistent sur les suspensions et l'emploi de gommes dures. 

De sa dangerosité et de son manque de sécurité, l'enfer vert était en sursis avant ce Grand Prix, peu de personnes souhaitaient prolonger sa licence F1 dont Nikki Lauda. Avant son accident, 3 pilotes y avaient perdu la vie en 1976. Cet accident marquera sa fin en F1.

Source:

http://www.statsf1.com/fr/1976/allemagne.aspx

Grand Prix d'Afrique du Sud, la McLaren en plus

Le 2eme rendez-vous pour ces Grand Prix Series F1 76. Niki Lauda y remporta sa 9ème victoire en F1 devant les deux McLaren de James Hunt et Jochen Mass.

Toujours pas de Ferrari pour nous sur ce championnat mais la McLaren M23 fraichement sortie de studio397 vient s'ajouter aux BT44 et M761.

Ce seront 50 tours à couvrir en course.

Quelques consignes aux pilotes:

  • L'an passée lors des GP Series F1 75, le départ a été relancé une fois et le début du 2eme tour sera pourtant marqué par des sorties de piste après contacts à la fin de la ligne droite. Prudence donc sur les 1ers tours, vous avez tout à y perdre au début de course, ne vous laissez pas griser par la vitesse !
  • s'il vous plait, pas de messages durant les qualifications et la course et veillez à ce que tous les pilotes aient fini leur tour, la fin de session ne signifie pas que tous les pilotes ont fini !
  • Rejoignez nous sur notre serveur Teamspeak pour être à l'écoute des consignes de course.

Un peu d'histoire: La McLaren M23

McLaren M23B

En piste sur les championnats de F1 de 1973 à 1978, ce sont 13 châssis M23 qui furent construits. La M23 n'était pas techniquement avancée mais sa préparation ainsi que le talent de ses pilotes ont fait que Deny Hulme décrocha la pôle position dès le début de saison 1973, en Afrique du Sud. Toujours en 1973, la M23 sera, au volant de Jody Sheckter, à l'origine d'un des plus grands carambolages de l'histoire de la F1 au GP de Grande-Bretagne.

En 1975, la M23 se voit équipée d'une boîte 6 rapports, une nouveauté alors.

En ce qui nous concerne, l'année 1976 voit le sacre de James Hunt au volant d'une McLaren M23 avec 6 victoires. Lors du Grand Prix d'Afrique du Sud, durant les qualifications, les M23 ont été équipé de jupes en polycarbonates, ce qui provoqua le mécontentement des autres équipes, McLaren dut les retirer pour la course. Le Grand Prix fut remporté par Nicki Lauda devant les 2 McLaren de Hunt et Mass.

GP Afrique du Sud 1976

A la fin de la saison 1976, la M23 vit ses dernières courses: la M26 qui doit lui succéder, apparait pour un Grand Prix, mais bon nombre de problèmes font qu'elle remplacera la M23 qu'en cours de saison 1977. On retrouve par la suite la M23 chez les écuries privées, elle restera visible en F1 jusqu'à la saison 1978. Ensuite elle sera soit équipée d'un block V8 pour les F5000 ou alors recevra une carrosserie en CanAm.

Son palmarès: 16 grand prix remportés, 1 titre constructeur en 1974, 2 titres de champion du monde pilote pour Emerson Fittipaldi en 1974 et pour James Hunt en 1976.

McLaren M23-2 reconvertit en CanAm, moteur Leyland P76 V8, en 1979

Affiche GP Afrique du Sud 1976

Sources:

F1: 7 things to know about the McLaren M23

Autodiva

Wikipedia

Statsf1.com


Les inscriptions pour le Team Challenge Cup sont ouvertes !

La journée du Samedi 24 novembre de 14h à minuit, sera l'occasion pour les pilotes de tous poils de se retrouver en piste sur différents types de châssis: monoplaces, prototypes, GT. Le tout sur la piste de Zandvoort et ces différents tracés.

Par équipe de 3 à 5 pilotes, ce sont 12 courses de 20' ou 45' qui seront disputées avec un final sur une épreuve de 2h avec relais de pilote autorisé. Un classement des équipes sera établi à l'issue de toutes ces épreuves !

Le samedi de course sera précédé par une semaine de qualification du 15 au 22 novembre pour établir les grilles de départ.

Toutes les infos sont dans le Briefing de la section Challenge Cup.

5 manches pour cette nouvelle saison et toujours 4 montées par pilote sur chacune des manches mais seule sera retenue la meilleur montée (comme avant 2018), cela permettra d'établir les résultats et le classement avec R2LA (fini SLS et les classements qui se font attendre!).
Rendez-vous le 11 septembre pour la course de côte de Sainte Ursanne !
Toutes les infos

Grand Prix du Brésil

Le premier rendez-vous pour ces Grand Prix Series F1 76 est à Interlagos, comme pour le championnat F1 1976 où Niki Lauda remporta sa 8ème victoire en F1 avec Ferrari devant Patrick Depailler et Tom Pryce. James Hunt, après sa pôle, abandonnera sur accident.

1ère manche: 40 tours

Mais pas de Ferrari cette fois-ci pour les simracers car les deux F1 disponibles pour ces Grand Prix Series sont les Brabham BT44B et March 761 modélisées par le Studio 397. 40 tours seront à couvrir pour ce Grand Prix. Rendez-vous à 21h le lundi 17 septembre pour les qualifications puis la course à 21h30 !

Retrouvez toutes les infos pour participer aux Grand Prix Series sur https://www.old-drivers-spirit.fr/grand-prix-series

Un peu d'histoire: Lella Lombardi et les BT44B / M761

A l'époque la Brabham BT44B était exploitée en 1976 par l'écurie RAM Racing. Quant à la March 761, les écuries: Ovoro Team March, Beta Team March (avec Vittorio Brambilla), Lavazza March et enfin March Engineering avec Ronnie Peterson et Hans-Joachim Stuck.

Ces deux châssis ont été piloté par Lella Lombardi durant la saison 1976: pour le Grand Prix du Brésil avec l'écurie Lavazza March sur la March 761 et pour les Grand Prix d'Allemagne (7ème en 1975 !) et d'Autriche sur la Brabham BT44B. Lella Lombardi a été la première femme à entrer au classement F1 en 1975 au Grand Prix d'Espagne, c'est malheureusement aussi la dernière femme à s'aligner au départ d'un Grand Prix de F1.

Un portrait de Lella Lombardi est disponible sur drivingline.

Lella Lombardi au volant de la Brabham BT44B

Lella Lombardi au volant de la March 761 au Grand Prix du Brésil

Lella Lombardi sur l'enfer vert avec la Brabham BT44B


La prochaine saison du Challenge Cup sera sur une date uniquement: le samedi 17 novembre 2018, que va t-il se passer durant cette journée?

Tout comme le Challenge Cup France de ce printemps, il s'agira toujours de piloter différents types de châssis de différentes époques, mais cette fois-ci sur des courses de 25' ou 45' durant la journée entre 14h et minuit. L'évènement se clôturera par une endurance de 2h.

La meilleur équipe sera celle qui aura totalisé le plus de points à l'issue de toutes les courses. Le détails des courses est en préparation mais les horaires seraient grosso modo:

- Courses1 à partir de 14h durant 4h avec 5 courses

- Courses2 à partir de 18h durant 4h avec 5 courses

- Endurance de 2h à partir de 22h

Une équipe pourra être composée de 2 à 4 pilotes. A chaque manche, seuls les 2 premiers pilotes marqueront des points pour l'équipe. Une équipe pourra aligner 3 pilotes sur la même course sachant que ce 3eme pilote ne marque pas de points pour son équipe mais empêche aux pilotes des autres équipes qui le suivent de marquer ses points. Le 3ème pilote à l'arrivé n'est donc pas qu'une roue de secours. A chaque course, chaque équipe est libre d'aligner 2 ou 3 pilotes parmi les 4 possibles.

Toutes les épreuves se déroulent sur le même lieu, éventuellement 2 variantes d'un même circuit pourront être utilisées.

Les châssis possibles (les choix ne sont pas arrêtés actuellement et doivent être complétés):

- Monoplaces: USF2000, F2 67...

- Protos: Radical, Lola T280...

- GT et autres: Aussie Legends ...

- Pour l'endurance de 2h: LMP3

Agenda prévisionnel:

Semaine de qualifications du jeudi 8 au jeudi 15 novembre

Courses1/2/endurance samedi 17 novembre de 14h à minuit.