Las des circuits de F1? à partir du 18 mars, venez concourir à bord de la McLaren M23 du Studio 397 sur les circuits F5000 des championnats 1977 australiens, américains et anglais pour 7 manches. Certains sont connus, comme Brands Hatch et Laguna Seca, d'autres moins, comme Barbagallo au tracé court et rapide, à découvrir.

ODS prolonge donc le plaisir des F1 76 avec la McLaren M23 qui fut peu présente sur la saison précédente des Grand Prix Series.

Briefing

Inscription

Un peu d'histoire: la McLaren M23 en F5000

McLaren M23 : 3 titres de F1 et une fin de vie en F5000 aux antipodes…

Lancée en 1973, la McLaren M23 gagne le titre mondial pilote et constructeur en 1974 aux mains de Emerson Fittipaldi. Elle permettra également à James Hunt de remporter le titre pilote 1976. Mais elle est en fin de vie en F1.

La même année, un châssis de M23 racheté par Budget Racing Team sera équipé d’un moteur V8 Leyland P76 et confié à John Mac Cormack pour les Championnats F5000 « Peter Stuyvesant et Rothmans » australien et néo-zelandais.


Il obtiendra quelques places d’honneur entre 1976 et 1978 sans jamais gagner une course. C’est apparemment le seul châssis M23 engagé dans ces  épreuves. Ses principaux concurrents étaient les Lola T332/3, les Chevron B37 et autres Brabham et March. En utilisant des moteurs « péchus » issus de la série la F5000 a permis de faire rouler des châssis pointus pour des budgets raisonnables, permettant ainsi à de nombreux pilotes anglo-saxons de se préparer pour le prestigieux F1 circus.

McLaren M23 à moteur Leyland P76 de John McCormack, championnat F5000 Rothmans 1977

Un tour du circuit de Barbagallo en Formula Vee

Connectez-vous pour commenter