Le challenge se conclut comme il a commencé: avec une épreuve type endurance durant 1h.

Cette fois-ci ce sera avec les Ligier JSP3 LMP3 conçue et dévelopée par Onroak Automotive. Avec une aéro héritée de la version LMP2, la version LMP3 embarque un moteur Nissan de 420ch pour 930kg. Ce chassis nous est proposé par le mod Endurance Series rF2.

Visible en piste sur des épreuves de Le Mans Series ou Le Mans Cup, c'est sur le VdeV que s'oriente notre dernière Manche. Eric Van De Vyver organise les premiers VdeV en 1992 avec la première course d'endurance VHC de 24h. Des débuts difficiles, le championnat VdeV réunit en piste des pilotes de tous poils sur des GT, monoplaces, prototypes, VHC sous deux formats de course : challenge ou endurance. Le Challenge Cup France a réunit tous ces types de voitures, sauf les GT.

Le circuit de Dijon Prenois est tout choisi pour cette dernière épreuve car étant une des manches du VdeV. Le circuit de Dijon a vu tourner les F1 de 1974 à 1984, on se souvient de la bataille entre Gilles Villeneuve et René Arnoux en 1979. Ainsi que des épreuves d'endurance tel que les 6h de Dijon dans les années 70. Le Grand Prix De l'Age d'Or s'y déroule tous les ans.

Connectez-vous pour commenter